Changez de fournisseur d'électricité,
Choisissez Electricité de Savoie
En savoir plus

“Villa de Chambéry”, une chanson militaire populaire du XVIIIème siècle

“Villa de Chambéry”, une chanson militaire populaire du XVIIIème siècle

Le titre original de la chanson est “Le Depart des Soldats Piemontais de Chambery”, composé comme une chanson de marche dans le dix-huitième siècle. Les auteurs restent anonymes, mais le dernier couplet de la chanson originale dit clairement “Qui n’a composé la chanson? Sont trois troupiers d’la garnision; l’ont faite, l’ont chantée touzours tambours battant [..]”. La garnison est également spécifié, celle du Fort de la Brunette, à Suse, clairement mentionné dans le texte: “Guarda, guarda Brunetta, guarda quel beau Piemont… Qui n’a pa vu Brunetta, n’a pa vu rien de bon…”.

Les Paroles

“De la Villa de Chambéry,
soldats bien vite, il faut partir.
Pleurez, pleurez noblesse…
pleurez bourgeois aussi.
N’y a personne qui pleure,
pour quitter Chambéry.

Refrain :

Villa… villa… villa de Chambéry
Villa… villa… villa de Chambéry
Tra la, la, la la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la…
Tra la, la, la la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la…

Bientôt traversons Montmélian…
qu’est le pays du bon vin blanc.
Avons franchi l’Isère…
toute la campagne aussi.
J’irai revoir mon père…
en passant le Mont Cenis.

Refrain :

Villa… villa… villa de Chambéry
Villa… villa… villa de Chambéry
Tra la, la, la la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la…
Tra la, la, la la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la…

Enfin, arrivons en Piémont,
“Viva, viva il battaglion”.
Les tambours et les fifres…
et les drapeaux volants.
La grande musique en tête…
marchons joyeusement.

Refrain :

Villa… villa… villa de Chambéry
Villa… villa… villa de Chambéry
Tra la, la, la la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la…
Tra la, la, la la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la…

1 Commentaire

  1. Maurice JORCIN

    Magnifique ! Je chantais çà il y a …plus de 60 ans alors c’est une grande émotion de l’entendre “dans le poste”
    Bravo
    Maurice

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.